Gouvernance

La gouvernance du PARM est assurée par un Conseil d’Administration de sept membres institutionnels qui s’appuie d’un Comité Consultatif Stratégique et d’un Conseil Scientifique.

Le Conseil d’administration

Le conseil d’administration, présidé par M. Daniel MARIE-SAINTE, est constitué de 16 administrateurs représentants les différents collèges du PARM.

 

  • La Collectivité Territoriale de Martinique (CTM),
  • La Chambre d’Agriculture de Martinique,
  • La Chambre des Métiers et d’Artisanat de Martinique, (CMAM)
  • La Chambre de Commerce et d’Industrie de Martinique, (CCIM)
  • Le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins (CRPMEM),
  • L’université des Antilles, (UA)
  • L’Agence Martiniquaise pour la Promotion de l’Industrie (AMPI)

Le Comité consultatif stratégique

Le Comité Consultatif Stratégique (CCS) du PARM est un organe de consultation qui assure l’interface entre les socioprofessionnels et la gouvernance.

 

Afin de mener à bien ses missions, le CCS crée en son sein des Commissions ad ’hoc qui ont pour vocation d’offrir un espace d’échanges et de réflexion entre les socio-professionnels et les membres du CCS afin de proposer des axes stratégiques de travail en adéquation avec les attentes des différents acteurs. Les commissions ad ’hoc sont saisies par le CCS, selon les besoins des secteurs d’activités de la filière agroalimentaire et des bio ressources : une commission ad ‘hoc est créée en fonction des réflexions nécessaires aux travaux et se clôture à l’achèvement du projet.

 

Les commissions déjà constituées cette année sont les suivantes :

 

  • Commission Ad ’hoc « Pêche-Aquaculture »
  • Commission Ad ’hoc « Valorisation des plantes de la pharmacopée traditionnelle »
  • Commission Ad ’hoc « Qualité et valorisation des productions : filière végétale et animale »
  • Commission Ad ’hoc « Innovation et développement des TPE et PME du territoire »
  • Commission Ad ’hoc « Canne, Sucre, Rhum »
  • Commission Ad ’hoc « Capitalisation et Communication »

Le Conseil Scientifique

Le CCS crée aussi le Conseil Scientifique, présidé par un organisme de recherche indépendant du PARM ; Le Conseil scientifique est saisi pour avis par le CCS sur les grandes orientations scientifiques des projets d’innovation, sur les méthodologies mises en œuvre et les résultats obtenus, sur la politique de valorisation des résultats de recherche ainsi que la diffusion de l’information scientifique et technique.